Les foires de Normandie !

Les foires en Normandie ont été TRÈS nombreuses ! Il y en avait partout… Les foires de Saint Michel notamment ! Les 29 septembre de chaque année 🙂 Une des plus grandes fêtes du Moyen âge, pour dire !
Alors, on fait pareil avec la Fête Des Normands ? Des célébrations PARTOUT en Normandie ? Autour des 29 septembre de chaque année ? Pour la quatrième édition de la Fête Des Normands, la fête dure du vendredi 22 au vendredi 30 septembre 2016.
Qui organise une festivité ?
Faites tourner !

Et puis,  avec de la couleur, et encore d’autres, on en rajoute quelques dernières :

***

Lancement 2016 !

fdn-2015-sousbock

Seules deux régions en France ont créé à ce jour leur fête régionale : la Bretagne et la Normandie. La 1ère (la Fête de la Bretagne, 8ème édition) est pilotée par la région, la 2de (la Fête des Normands, 4ème édition) par la société civile : vous.

La grande originalité de la jeune Fête Des Normands est d’être une fête collaborative. Comme la Fête de la musique, elle est célébrée/organisée par… qui le souhaite ! Particuliers, communes, commerces, bars et restaurants, étudiants, entreprises, sites touristiques, écoles, …
Une grande fête régionale c’est : de l’ouverture, du lien social, une valorisation des initiatives, une réappropriation, une connexion au présent !

Concert Londres

Londres. La petite fille est une petite irlandaise 🙂 Fête Des Normands. Photo Chloé S.Herzhaft.

Son seul vrai moyen de se développer est de s’assurer qu’un maximum de Normand(e)s soient mis au courant de l’existence de leur fête régionale naissante ! Et ceci plusieurs mois en avance… C’est là qu’elle a besoin de vous !

Lancez-vous ! Parlez-en, organisez une festivité, donnez envie à quelqu’un de le faire………..
Cette fête originale créée de toute pièce, portée par tout le monde, s’inscrit résolument dans l’air du temps : elle lie le local et le global, l’initiative individuelle et collective, le passé, le présent et le futur, elle propose un mode innovant de Développement Durable du territoire (sphère sociale, économique, environnementale, intelligence territoriale), c’est l’avenir…
Pensons et portons une Normandie qui veut (et qui a tous les atouts pour cela !) se (re)découvrir et rayonner dans le monde entier ! Mode d’emploi : cliquez ici.

01janv20-France3-voix-est-libre-FDN2016Visionnez notre dernière télévision du samedi 20 janvier 2016.
Avec Philippe Augier (Président de l’Agence pour l’attractivité normande, Maire de Deauville), Emmanuel Chaunu, Franck Besnier et toute l’équipe de l’émission La Voix Est Libre.

A très vite !

Des Indiens aux accents … normands !

Alors ça !…
Voilà une bien charmante anecdote historique qui va nous emmener loin, très loin d’ici, de l’autre côté de l’Océan, sur les bords du lac Huron, en compagnie d’un certain Alexis de Tocqueville.

Nous sommes en 1831. Le futur essayiste (qui d’ailleurs n’a pas fini de nous éclairer) parcourait alors les États-Unis, avec son ami Gustave de Beaumont, pour étudier le système pénitentiaire américain. Pourquoi ne pas profiter de ce voyage pour partir à la découverte de « l’Ouest sauvage » ? Nos deux « explorateurs » français font donc appel à des Indiens pour les guider à l’intérieur du pays.

alexis-de-tocqueville-4-sizedEt puis un beau jour, alors que l’équipée s’apprête à monter dans un canoë, c’est la surprise ! Divine surprise.
« N’allez pas trop vitement, y en a des fois qui s’y noient« , s’exclame le nouveau guide avec un très fort accent du Cotentin. Il n’en fallait pas plus pour interpeler M. de Tocqueville, lui-même issu de la vieille noblesse normande.
Et l’Indien de continuer : « Allez-y, dame oui ! Un grand gars comme vous, ça n’a point peur« .
Tocqueville, laissé sans voix, finit par reprendre ses esprits.
« – Qui êtes-vous donc ?, lui demande-t-il. Le français semble être votre langue et vous avez l’air d’un Indien« .
Je suis un Bois-Brûlé, lui répond le guide.

Un Bois-Brûlé, c’est-à-dire un métis, né d’un père Canadien (francophone) et d’une mère amérindienne. En effet, dans ce qu’on appelait autrefois la Nouvelle-France, les unions entre coureurs des bois français et jeunes Indiennes n’étaient pas rares. Au contraire. Tout au long des XVIIe, XVIIIe et même au XIXe siècle, les deux populations entretenaient des rapports particulièrement étroits. De véritables communautés de métis ont ainsi fait leur apparition, notamment vers l’ouest, entre les Grands Lacs et le Manitoba*.

Mais quel rapport avec l’accent normand ? Un grand nombre de Canadiens sont tout simplement originaires de Normandie. Les ports de Dieppe, Le Havre, Honfleur ou encore Cherbourg étaient les portes d’entrée du Nouveau Monde. Il n’y a qu’à jeter un œil aux principaux noms de famille québecois pour s’en rendre compte…
Croiser un métis amérindo-canadien parlant français avec un accent du Cotentin au tournant des XVIIIe – XIXe siècles n’avait donc rien d’extravagant… Mais quand même, si Tocqueville ne l’avait pas vécu et raconté…

Louis_Riel*L’un des Métis les plus célèbres est sans doute Louis Riel (1844 – 1885). Ce dernier est resté dans l’Histoire pour avoir mené deux grandes mouvements de résistance, dans le Manitoba et le Saskatchewan, contre les autorités britanniques. Pour protéger les droits et la culture des Métis, il est même allé jusqu’à constituer un gouvernement insurrectionnel qui lui vaudra une fin tragique. « Il sera pendu, même si tous les chiens de Québec aboient en sa faveur« , trancha alors le premier ministre John A. MacDonald. Aujourd’hui encore, Louis Riel est considéré comme le Père fondateur du Manitoba !

Quelques références :
– Christine KERDELLANT, Alexis ou la vie amoureuse du comte de Tocqueville, Robert Laffont, 2015.
– Gilles HAVARD et Cécile VIDAL, Histoire de l’Amérique française, Champs Histoire, 2014.
– Auguste-Henri TRÉMAUDAN, Histoire de la nation métisse dans l’Ouest canadien, Les Éditions du Blé, 1979.

Initiation aux danses et chants normands avec Fil en Quatre

L’association Fil en Quatre (Traditions et arts populaires normands) vous ouvre grand ses portes, à Rouen, à l’occasion de la Fête Des Normands 2015 !

Rendez-vous le 29 septembre (14h30 – 16h)
À la Maison de Quartier St Hilaire
(Rouen, 167 Rue Descroizilles)

L’association Fil en Quatre est beaucoup plus qu’un groupe folklorique. Depuis maintenant quelques années, elle s’attache à recueillir, maintenir et diffuser les arts et les traditions populaires de Normandie (musiques, danses, chants, jeux, costumes traditionnels…).

Pour la Saint Michel, le mardi 29 septembre, Fil en Quatre vous ouvre les portes de son atelier de danses et chants normands. Si vous souhaitez vous initier (gratuitement) à ce patrimoine culturel incontournable, c’est le moment ! L’association sera heureuse de vous recevoir à la Maison de Quartier Saint Hilaire, entre 14h30 et 16h.

Pour consulter le site de Fil en Quatre, cliquez ici.
Maison de Quartier Saint Hilaire, 167 Rue Descroizilles, 76000 ROUEN.

Les îles anglo-normandes avec nous !

Nous sommes le 1er juillet 2013. Voilà un peu plus de quatre mois que la Fête Des Normands se prépare. La création de l’association, du site internet et des réseaux sociaux et le lancement de la campagne de communication remontent en effet à la fin du mois de février dernier !

Dés le début, nous songions fortement à inclure les îles anglo-normandes dans le projet. Les cousins de Jersey, Guernesey, Aurigny, Sercq… méritent en effet une place de choix. Une fête régionale commune, célébrée spontanément dans toute la Normandie continentale et dans ces îles serait une vraie réjouissance.

Nous venons de leur transmettre nos tracts et affiches traduits en anglais, avec le soutien de la Maison de la Normandie qui diffuse actuellement un communiqué de presse Fête Des Normands en anglais.

En attendant, peut-être, des tracts et affiches en jersiais, guernesiais …?

Communiqué de presse Fête Des Normands diffusé par la Maison de la Normandie :

The Channel Islands are invited to take part to the first « Fête des Normands »

on 28th & 29th September 2013

Why not go out all together to celebrate Normandy, during the « Saint-Michel’s » week-end, on 28th and 29th September? The « Fête des Normands », which will be spontaneously celebrated all around Normandy, and maybe in the Channel islands, is an opportunity to put Red and Gold all over our beautiful Region, to taste Norman culinary specialties, to dress up, to decorate shops, bars, schools, town halls, to speak about Normandy’s history and so much more! All Norman people, including Jersey and Guernsey people, are invited to take initiatives and to organise celebrations! To find more information about this event or for sharing celebrations ideas, visit www.fetedesnormands.com.  

With your help, this week-end could become THE Rendezvous to celebrate Normandy!

Un grand merci à Astrid et Duncan Taylor pour la traduction anglaise des tracts et affiches de la Fête Des Normands 🙂