Le bonheur en Normandie…

Pour tenter de palier les insuffisances des grands indicateurs statistiques (PIB, PIB/ habitant, IDH, …), le Québecois Pierre Côté a créé l’IRB (Indice Relatif de Bonheur). L’IRB vise à mesurer le bien-être des population  (santé, socialisation, travail, …).

palmares_france_bonheurAprès avoir d’abord sondé la population du Québec, M. Côté s’est intéressé à la France, analysée région par région dont, bien entendu, la Normandie… L’étude se base sur la perception que les gens ont de leur propre état, elle ne se base pas sur des chiffres et n’a donc encore aucune valeur officielle. Néanmoins, les résultats, qu’il faut prendre avec des pincettes, invitent au questionnement : les Haute et Basse-Normandie figurent en queue de classement

Alors: « Qu’est-ce qu’on attend pour être heureux
Qu’est-ce qu’on attend pour faire la fête… des Normands !!!«