Retour sur la Fête des Calètes

Sandouville - juin 2018 - Photo F. HURARDLes Calètes, vous connaissez ?
Et bien c’est un des nombreux peuples gaulois (avec les Arvernes, les Carnutes, les Bellovaques et tant d’autres) qui a laissé son nom à une région de France, et en l’occurrence au Pays de Caux, le pays de la craie.

Oppidum de Sandouville- juin 2018 - Photo F. HURARDLes 16 et 17 juin 2018, la 2e édition de la Fête des Calètes s’est tenue à Sandouville qui a la particularité d’abriter le 5e plus gros oppidum de France. En effet, il s’agissait là d’un site stratégique, à l’embouchure de la Seine, véritable plaque tournante du commerce de l’étain venu de l’île de Wight avant d’aller approvisionner la Gaule et l’Europe méditerranéenne.

Durant deux jours, sur fond de musique celtique, de nombreuses animations gauloises ont été proposées : les enfants ont pu s’adonner à des courses de char, fabriquer leur propre pain dans un four gaulois reconstitué, s’initier à toute une série de jeux et sports traditionnels (dont la fameuse choule)… Les Ambiani, groupe de reconstitution originaire (comme leur nom l’indique) d’Amiens étaient de la partie. Ces derniers ont eu l’occasion de briser un certain nombre d’idées reçues sur les soit-disant « barbares » gaulois, proposer des démonstrations de combats, et une cérémonie funéraire.

Merci et bravo à Michaël Baron pour l’organisation de cette belle fête qui met en lumière notre héritage gaulois si méconnu. Maintenant, vous connaissez les Calètes !

Et pour celles et ceux qui n’avaient pas encore vu la vidéo de Florian Hurard sur l’héritage gallo-romain de la Normandie, la voici (en attendant la prochaine qui sera cette fois consacrée à l’influence du normand dans la langue anglaise) :

Miniature article

La Normandie avant la Normandie

La Fête Des Normands, édition 2018, se rapproche tout doucettement. Nous commençons à inscrire les participants (voir programme 2018).

En attendant, pour patienter, voici une petite vidéo-documentaire consacrée à l’héritage gallo-romain de la Normandie. Auriez-vous par hasard entendu parler des Calètes, des Unelles, des Abrincates ou encore de la Province de Seconde Lyonnaise ?

Oui ? Non ? En moins de 7 minutes, vous deviendrez incollables sur les racines gallo-romaines de la Normandie et de toutes les petites régions qui la composent (Pays de Caux, Bessin, Cotentin…).

Bon visionnage !

Et pour celles et ceux qui s’intéressent particulièrement à la question des cités et des provinces au temps de la Gaule romaine, voici quelques petites cartes, tirées du livre Petite Histoire de la France des régions, que l’on peut voir dans la vidéo :

La Fête Des Normands : une aventure humaine pour les deux porteurs de projet

Texte et ressources à disposition. Servez-vous !

Pour la petite histoire (ce que les médias demandent souvent) : La Fête Des Normands : quelle aventure humaine pour les deux lanceurs de l’idée ?

Fete Des Normands - Portraits 5« Depuis des années, Florian Hurard rêvait d’une fête régionale normande. Une fête qui, à l’instar de la fête nationale, de la fête de la musique, de la St Patrick…, célèbrerait la Normandie sur l’ensemble de son territoire et au-delà. C’est en quittant sa région natale puis en y revenant que l’idée a fait doucement son chemin.

En 2007, il part terminer ses études d’Histoire à la Sorbonne où il rencontre Chloé S.Herzhaft. Ils vivent alors à Paris où ils exercent diverses activités dans la communication, les relations publiques, le journalisme. En 2011, ils s’installent au Royaume-Uni où ils enseignent l’Histoire-géographie au Lycée français de Londres. La Normandie n’est pas loin, le couple prend l’habitude de venir visiter la famille, les amis, par bateau, mais aussi d’explorer plus avant cette belle région. Petit à petit, l’idée de participer aux si nombreux développements possibles de la Normandie s’impose. Mais quoi faire ? Quoi proposer ?
Quand la question de quitter l’Angleterre se pose, Florian  et Chloé décident de s’installer en Normandie.

Ils réfléchissent à une idée pour promouvoir la Normandie, trouver quelque chose qui fasse sortir tou(te)s les Normand(e)s ! Un vrai projet d’avenir combinant de nouvelles notions telles que le Développement Durable, l’Économie Sociale et Solidaire, la Démocratie participative. Après plusieurs mois de réflexion et de tâtonnements, le vieux rêve de fête régionale, presque oublié, ressort des tiroirs et s’impose rapidement comme une évidence. Une fête normande et durable, à la fois ancrée dans un terroir et une culture exceptionnellement riches et résolument tournée vers l’avenir. Une fête qui permettrait de redécouvrir et réinventer cette Normandie si porteuse de promesses.

Dans l’air du temps, l’idée d’une Fête régionale normande génère de l’enthousiasme auprès des Normand(e)s. Ils réfléchissent à une date, un nom, une stratégie et se décident : ils lancent la première édition de la Fête Des Normands, les 28 & 29 septembre 2013, à l’occasion de la Saint Michel. Fi des hésitations ! Fin février, ils créent une association, un site internet, communiquent dans les réseaux sociaux, rédigent des contenus… Sept mois plus tard, la première Fête Des Normands, relayée par de nombreuses collectivités territoriales et de nombreux relais médias voyait le jour. Plus d’une centaine de festivités réparties sur les cinq départements normands mais aussi à l’étranger, notamment sur l’île de Jersey, à Londres, en Russie, au Canada…

Les Normands sont de plus en plus nombreux à s’approprier le projet. Après tout, les terres normandes ne sont-elles pas réputées pour leur fertilité ? A suivre… Et à encourager ! »

Illustrations à télécharger :