Sensibiliser

B / Comment faire rayonner la Normandie ?
Stratégies et actions pour encourager la promotion régionale

On l’a vu, la promotion des atouts et des spécificités normandes, le plus largement possible et avec la participation active de l’ensemble des acteurs régionaux, est un des piliers essentiels du développement de la région. Comment donner aux Normands l’envie et les moyens de s’investir ?

Communiquer et sensibiliser sur l’Intelligence Territoriale en Normandie

La Normandie en débat, OREP éditions, 2012.

La Normandie en débat, OREP éditions, 2012.

La promotion de la Normandie, l’entretien et le renouvellement de son image sont, doivent être l’affaire de tous (particuliers, associations, commerçants, établissements scolaires et universitaires, collectivités, etc.). Générer de l’information de qualité, la diffuser et… agir ! est le cœur de la discipline nouvelle de l’Intelligence Territoriale, la base des développements à venir de la Normandie. L’objectif est de sensibiliser à la démarche d’information, d’apprentissage et d’action.

Sensibiliser à l’Intelligence Territoriale en Normandie c’est promouvoir les quatre grandes étapes de construction territoriale (retrouvez le détail de ces 4 étapes dans notre ouvrage « La Normandie, c’est maintenant[1] ») :

1)     Générer de l’information territoriale :

  • Mise en commun de recherches/analyses impliquant des acteurs/équipes pluridisciplinaires (historiens, sociologues, géographes, écologues, archéologues, architectes, artisans, élus sur le terrain, associations spécialisées autour des thématiques territoriales, …)
  • Mise en relation, travail en commun entre pôles universitaires normands et structures spécialisées autour de la promotion de l’Intelligence territoriale normande (telle la nouvelle Agence pour l’attractivité territoriale)
  • Création et expérimentation d’outils d’évaluation, de méthodes d’observation des réalités territoriales (actions, acteurs, structures, freins et leviers, …), diagnostics, …
  • Genèse et gestion de données (contenus, statistiques, graphiques, etc…)
  • Etc…

2)     Diffuser de l’information territoriale :

Florian Hurard chez France 3

  • Création d’outils de diffusion de l’information innovants (via les NTIC, internet, les jeunes pousses (ou Start-Up) normandes, …)
  • Utilisation des médias de diffusion à échelle régionale
  • Mobilisation des réseaux existants
  • Large communication (et implication) auprès des habitants, de la société civile, de la sphère commerciale, de la sphère publique – stratégies de promotion – etc…
  • Etc, …

3)     Pérenniser le réflexe d’apprentissage en continu :

  • Mari-Jones-conference-langue-normande-quettehou-mai13Expérimentation, observation, réactivité, perfectionnement (via des outils et une méthodologie multiples)
  • Formation dans l’ensemble de la communauté territoriale (société civile, sphère commerciale, sphère publique, …) : intervention de formateurs, consultants, spécialistes, conférenciers, etc…, recours au management de la connaissance, etc…
  • Développer l’offre éducationnelle régionale en rapport avec l’intelligence territoriale
  • Etc, …

4)     Actions :

  • Répertoire d’actions à mener sur différentes échelles territoriales
  • Priorisation, décisions collégiales, stratégies de mise en place, …
  • Partenariats multidisciplinaires favorisant une perception/réalisation globale
  • Valorisation des actions participatives, …
  • Accompagnement éventuel, aide à l’action pour les acteurs territoriaux, …

Ces quatre étapes sont, par nécessité et cohérence, régulièrement renouvelées.

Il est primordial de communiquer, largement et efficacement, sur les enjeux fondamentaux d’un territoire étudié, pratiqué, investi, vécu. Comment pourrait-on développer la Normandie, une Normandie en mouvement, tournée vers des problématiques d’avenir, capable de relever les défis du millénaire… sans prendre en considération les potentiels de développements (durables) qu’elle porte en elle et dont elle a besoin ?

Porter la Normandie, c’est faire comprendre aux Normands (élus, chefs d’entreprises, commerçants, artisans…) qu’ils ont tout intérêt à jouer la carte de la Normandie et s’impliquer directement dans le développement/épanouissement de leur région. C’est encore (surtout ?) comprendre combien la démarche, en plus d’être fertile, est formidablement porteuse de sens.

Édition spéciale de France 3 Normandie,
Élection du premier président de la région réunifiée
(4 janvier 2016)

L’Intelligence Territoriale en Normandie
A) Pourquoi faire rayonner la Normandie ?
Onglet « Réinventer sa région »
Onglet « Le Développement Durable »
Onglet « Une fête durable »
Onglet « Normandie rayonnante »
B) Comment faire rayonner la Normandie ?
Onglet « Sensibiliser »
Onglet « Un pôle ressource »
Onglet « Savoir-faire normands »
Onglet « LE Pôle Normandie »
Onglet « La marque normande »
Onglet « Normandie internationale »

Pour retrouver l’intégralité de nos onglets Intelligence Territoriale dans notre PDF, cliquez sur : « Intelligence Territoriale et rayonnement de la Normandie, stratégies et actions » (version mars 2016).

[1] HURARD Florian, HERZHAFT Chloé Sarah, CLERIS Philippe, La Normandie, c’est maintenant, boîte à outil de construction territoriale, Edition les Milléniaux, 2016.
[2] Pour la Normandie, dépasser la difficulté des médias consacré à un découpage réduit du territoire normand, mobiliser les médias qui diffusent ou souhaitent diffuser sur l’ensemble du territoire régional. Voir ouvrage Ibid.