Parrain 2016

maxime-beaussire-1La Normandie conquérante ? Ce sont les Français, les Normands et les amoureux de la Normandie qui la construisent ! Une construction « au mental », à l’image d’un de ses champions, normand, un boxeur en train de devenir incontournable : le redoutable et redouté Maxime Beaussire, surnommé « Maxime le conquérant » !
Maxime Beaussire a accepté de parrainer la Fête Des Normands cette année, avec le panache et l’énergie que le monde lui connaît ! Quel formidable parrain qui partage les mêmes valeurs, les mêmes ambitions que la Normandie en train de se construire : le dépassement de soi, les envies d’avenir, la réalisation de projets d’envergure, la volonté de se sentir vivant.
Ce parrainage 2016 est vraiment une beau cadeau, un beau message à envoyer à tous les Français, à tous les Normands, aux nombreux amoureux du présent, de la vie, de toutes les valeurs que promeuvent Maxime Beaussire et la Fête Des Normands.

Facebook de Maxime Beaussire : cliquez ici.

Quelques articles sur Maxime Beaussire dans la presse :
_ « Boxe : Maxime Beaussire l’emporte contre Roberto Santos à Cherbourg« , France 3, 10 avril 2016
_ « Boxe. Dans la Manche, Maxime Beaussire l’emporte contre Roberto Santos« , Normandie Actu, 10 avril 2016

Biographie de Maxime Beaussire, parrain officiel de la Fête Des Normands 2016
Natif de la Manche, Maxime Beaussire habite désormais dans la région de Rouen. Il a 11 ans quand il enfile des gants pour la première fois, c’est à Saint-Lô.
Comme tous les boxeurs, il fait ses gammes au niveau amateur : 50 victoires, 18 défaites et deux nuls.
En 2012, il devient professionnel. Au passage, il y a quelques changements. Le boxeur pro’ ne porte pas de casque, ni de maillot, a des gants beaucoup plus minces et les bandages sont plus durs.
En 2013, notre Normand gagne le tournoi de France, l’équivalent de la troisième division, un succès dans la catégorie des super-welters (environ 70 kilos).
Maxime Beaussire, un athlète, mais pas seulement.
Il co-organise le gala de boxe au Zénith de Caen, en février 2014. Après cette manifestation, il prépare son départ pour les États-Unis. Quelques mois plus tard, c’est-à-dire début novembre, il prend l’avion, juste après avoir fêté ses 23 ans.
Toujours invaincu chez les professionnels, il veut voir ce qui se passe outre-Atlantique. Il y reste alors plusieurs mois, histoire de progresser et d’être prêt le jour où il devra disputer le championnat de France (première division). Ce jour-là tombe le 5 juin 2015 : Maxime Beaussire décroche le titre, à Pont-Audemer dans la catégorie des Welters. Quelques mois plus tard, fin octobre à Caen, il devient champion de France chez les Super-Welters.
Désormais, « Le Conquérant » a des ambitions européennes. Il a d’ailleurs battu le vice-champion d’Europe (avril 2016 à Cherbourg).

TEASER “LE CONQUERANT”, documentaire sur le boxeur MAXIME BEAUSSIRE

***