Retour en images sur la Fête Des Normands 2021

C’était il y a 1 mois et demi déjà. La fête régionale de la Normandie, portée par la société civile depuis 2013, a été spontanément célébrée en divers lieux de notre grande et belle région (et au-delà notamment au Québec).

Après l’édition 2019 marquée par la catastrophe de Lubrizol à Rouen, et l’édition 2020 marquée par la crise sanitaire (qui avait entraîné l’annulation de plusieurs festivités),nous avons été gagnés par un sentiment de perplexité (voire de pessimisme) quant à l’avenir de la Saint Michel. L’évènement, qui reste assez méconnu par la majorité des Normands, est encore un peu fragile.

Et pourtant,durant l’été et à l’approche de la date du 29 Septembre, nous avons été très agréablement surpris d’apprendre que de nouvelles villes et villages (qui n’avaient pas, à notre connaissance, organisé de festivités jusque-là) avaient choisi spontanément de rejoindre cette belle aventure collective. Ce fut par exemple le cas de Lisieux. Quant aux festivités déjà bien ancrées, comme la fête organisée par l’Union des commerçants de Cherbourg ou encore le concours de boules cauchoises co-organisé par la Chouque à Ecretteville-les-Baons (76), elle pourraient bien prendre un peu plus d’ampleur l’année prochaine.

Oui la Fête Des Normands est bien vivante. Les Normands (particuliers, commerçants, communes…) sont de plus en plus nombreux à se l’approprier en rejoignant spontanément l’aventure. Et c’était le but initial : insuffler un réflexe festif, chaque année, générateur de liens entre les générations, les terroirs, le passé, le présent, l’avenir.

Faut-il maintenant passer à la vitesse supérieure ? Comment renforcer la visibilité de la Fête Des Normands ? En encourageant les principales villes (Rouen, Caen, Le Havre…) à suivre l’exemple de Cherbourg ? Autant de questions auxquelles nous tenterons de répondre avec votre soutien et vos idées.

En attendant, retour en images (non exhaustives) sur l’édition 2021 :