La ville italienne Monte Sant’Angelo et le Mont Saint Michel

42866680_2240042472896867_3327514170135412736_nPremière rencontre à l’occasion de la Fête Des Normands, la Saint-Michel, vendredi 28 et samedi 29 septembre 2018 :

La Fête Des Normands, la Saint Michel, le Mont Saint Michel, Monte Sant’Angelo, les chemins du Mont Saint Michel : des chemins de partage, de voyage, d’ouverture, d’avenirs ! A la fois célébrant le passé et furieusement innovant ! Qu’en est-il ?

Une petite délégation composée d’Hervé Hervé Bierjon, d’Alain-Gilles Chaussat et de David Nicolas sont venus à Monte Sant’Angelo dans le cadre des projets de développement de l’attractivité touristique et culturelle de la communauté d’agglomération Mont Saint Michel Normandie. Il est question de développer un partenariat touristique & culturel européen, sur les chemins de saint Michel.

42855815_2240001302900984_8304630239628099584_nIls ont répondu à l’invitation de Pierpaolo d’Arienzo, maire de Monte Sant’ Angelo, et de son conseil municipal, pour une première rencontre à l’occasion de la Saint Michel 2018.

C’est à Monte Sant’Angelo, dans ce sanctuaire italien des Pouilles, que l’évêque d’Avranches Aubert avait envoyé en l’an 708 deux chanoines de la cathédrale afin de rapporter des reliques de l’archange nécessaires à la consécration du Mont Saint-Michel.

Cette rencontre conforte la volonté de tous de porter au niveau européen la reconnaissance des chemins de saint Michel. Ces chemins, du monde britannique au Moyen Orient, ont constitué des voies de communication primordiales sur les plans économique, culturel et spirituel. Ils vont retrouver leur formidable dynamisme, leur force de rencontre, de partage, poser des ponts entre les cultures et les époques !

42849269_2240001489567632_3967640004351492096_nLe Mont Saint Michel et Monte Sant’Angelo sont tous deux patrimoines mondiaux de l’UNESCO. Ils prévoient de signer un pacte d’amitié au printemps 2019. Quant à la Fête Des Normands, la Saint Michel, elle est depuis deux ans patronnée officiellement par la Commission France pour l’UNESCO.

L’ambition à moyen terme est d’encourager les pratiques touristiques itinérantes sur ces chemins michaéliques, à l’instar des chemins de saint Jacques.
Il s’agit également de mieux faire connaître l’histoire des Normands d’Italie du sud qui jetèrent, il y a un millénaire, les bases d’une culture originale au carrefour de l’Orient et de l’Occident.

Rendez-vous en 2019 ! L’avenir n’attend que nous !